• En Librairies:      

    30/11 - CAZAVANE, VANDERMEULEN - Flagey
    30/11 - DESPUJOL - Skull
    30/11 - MUNUERA - Slumberland BD World Woluwe
    01/12 - BRIZZI, HERMANN - Skull
    01/12 - DANY - BD Liège

    Lire la suite...

Disparition de Thierry Cailleteau

Triste nouvelle que nous annonce Fred Duval sur son profil facebook : le scénariste Thierry Cailleteau est décédé cette semaine à l’âge de 63 ans…

Né le 6 septembre 1959 à Rouen, il fait ses premiers pas en bande dessinée avec son complice Olivier Vatine rencontré à l’âge de 16 ans. Sortent alors « Les aventures de Fred et Bob » en 1986-87 puis leur grande œuvre « Aquablue » dès 1988. On la décrit comme « une série d'action au propos écologique engagé, transposant le colonialisme occidental à l'échelle intergalactique ». Quatre tomes avec Olivier Vatine, remplacé ensuite par Tota puis Ciro ; à partir du tome 11, il passe la main à Régis Hautière au scénario et à Reno au dessin. Récemment nous vous annoncions un come-back de la série avec le tome 18 dessiné par Stéphane Louis avec à nouveau Cailleteau au scénario ! L’album paraîtra malheureusement de façon posthume… 

aquablue.jpgcryozone.jpganachron.jpgwayne_shelton.jpg

On doit aussi à Cailleteau 2 albums de « Cryozone » avec Bajram dès 1996, puis « Anachron » avec Jurion (6 albums) et une reprise temporaire de « Wayne Shelton » pour les épisodes 3 à 8 de 2003 à 2009.

Citons également ses dernières créations « Habana 2150 » avec Héloret au dessin ou encore « Julie Doohan » avec Brahy.

Nous présentons nos condoléances à sa famille et ses proches.

Il était une fois un 30 Novembre ...
Gérard LAUZIER

Né le 30 novembre 1932 à Marseille et mort le 6 décembre 2008 à Paris, LAUZIER était un auteur de BD, cinéaste et dramaturge, qui se caractérisait par un sens aigu de la comédie et du dialogue ravageur.

Il fut l’un des auteurs-phares du journal Pilote des décennies ’70 et ’80.
Dans des BD que les bien-pensants trouveraient aujourd’hui politiquement incorrectes, il fit un portrait au vitriol (mais oh combien hilarant) de la société d’alors.  Pour preuve son « Souvenir d’un jeune homme » en 1982 ou encore  en 1978 avec « La course du rat » où il tournait en totale dérision la caste des cadres ambitieux et sans scrupules (les 2 sont parus chez Dargaud).

Identification (2)