• En Librairies:     

    19/05 - KLOU - Flagey
    20/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel
    20/05 - DE JONGH - Flagey
    20/05 - MERTENS - BDWeb
    21/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel Waterloo
    21/05 - VAN LINTHOUT - Bedebox
    21/05 - STOKART - Slumberland BD World LLN
    21/05 - RENARD - BDWeb

    Lire la suite...

Chris Ware Grand Prix du FIBD

C’est officiel, c’est finalement Chris Ware qui sera le Président du prochain festival de la bande dessinée d’Angoulême, prévu du 27 au 30 janvier 2022. La fronde d’une partie des auteurs pour voter pour Bruno Racine n’a pas porté ses fruits…

ware_photo.jpg

L’auteur de Jimmy Corrigan l’emporte face aux deux finalistes qu’étaient Pénélope Bagieu et Catherine Meurisse. Déjà finaliste les trois années précédentes, il devient ainsi le sixième Américian à remporter la récompense suprême, après Will Eisner (1975), Robert Crumb (1999), Art Spiegelman (2011), Bill Watterson (2014) et Richard Corben (2018).

Né en 1967 à Omaha (États-Unis), Chris Ware est publié très tôt dans RAW, la revue d’avant-garde d’Art Spiegelman et Françoise Mouly. Il entame au début des années 1990 une œuvre d’envergure avec la série des Acme Novelty, vraie-fausse revue à la forme et à la pagination changeante qui installe les personnages bientôt fameux de l’auteur : Quimby the Mouse, Rusty Brown et surtout Jimmy Corrigan. Tous se démarquent par leur timidité, par leur fragilité et par l’empathie immédiate qu’ils suscitent chez le lecteur…

 

Depuis 25 ans, c’est ainsi une œuvre originale, qui oscille entre une douce mélancolie et une profonde tristesse, que propose Chris Ware, s’attachant toujours à regarder au microscope le quotidien de ses personnages et leurs gestes les plus dérisoires. Par ailleurs, ses livres se distinguent par leur générosité, avec un graphisme immédiatement reconnaissable et une fabrication soignée. La force et la densité de cette œuvre n’ont jamais échappé à la critique. Salué à chaque nouvelle parution, Chris Ware a reçu de très nombreux prix, dont 28 Harvey Awards et 22 Eisner Awards.

ware_prix.png

Il était une fois un 19 Mai ...
Bernard VRANCKEN

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard VRANCKEN découvre très vite sa voie:  c’est ainsi qu’à l’âge de 15 ans, il se place parmi les lauréats du concours organisé par l'Académie des Beaux-Arts, ce qui lui donne l'occasion d'approcher de grosses pointures de la BD, telles que FRANQUIN ou Yvan DELPORTE. Dès 16 ans, il publie dans le journal "Tintin" quelques grandes épopées historiques.

Si les cours de Saint-Luc en Architecture ne l'inspirent guère, il fréquente assidument ceux donnés  par Eddy Paape à l'Académie de Saint-Gilles.
C’est cependant avec Stephen DESBERG qui lanceront la série romantique « Le sang noir », avant d’imaginer «I.R.$.» pour la collection Troisième Vague Lombard, qui court après les grands fraudeurs du fisc depuis 1999.
 

Identification (2)