Grandir avec les Schtroumpfs

Une petite Schtroumpf qui ne Schtroumpfe pas de Schtroumpf, mais qui fera plaisir à nos plus petits Schtroumpfs...

Les Éditions du Lombard lancent à la rentrée une nouvelle collection Grandir avec les Schtroumpfs, une collection de bandes dessinées ludiques et pédagogiques.

banniere_grandir_avec_les_schtroumpfs.jpg
D’après l’univers de Peyo, chaque petit livre dessiné par Antonelo Dalena et scénarisé par Falzar, est une aventure des Schtroumpfs suivie d’un dossier éducatif de 7 pages écrit par Diane Drory – psychologue/psychanalyste (spécialiste des 3-6 ans) – pour entamer la discussion avec son enfant.
Pensés pour des enfants de 3 à 6 ans, ces livres « permettent à l’enfant de s’approprier la lecture, même s’il ne lit pas encore et qu’il ne saisit qu’une image de la page. De plus, les couleurs vives connotent des émotions qui parlent directement à l’inconscient. » Selon Diane Drory, Il s’agit avec ces livres de « dédramatiser, montrer à l’enfant qu’il n’est pas seul et proposer des solutions. »

Ainsi, à chaque fois, une historiette en cases illustre un souci précis que peuvent rencontrer les enfants. Puis un cahier dédié, rédigé par la psychologue, prend le relais pour aider à prendre du recul, à comprendre et résoudre ces petits problèmes… avant de retourner vivre sereinement cette grande aventure qu’est la Vie !

Capture_décran_2020-07-04_à_15.15.38.jpg
Quatre livres à paraître dès le 28 août :
1/ Le Schtroumpf qui avait peur du noir

2/ Le Schtroumpf qui était maladroit

3/ Le Schtroumpf qui n’aimait que les desserts

4/ La Schtroumpfette est un Schtroumpf comme les autres

Une marque forte au service d’un véritable outil pédagogique ! Voilà une collection qui mérite toute l’attention des parents de Schtroumpfs et de Schtroumpfettes de 3 à 6 ans !

Qui sont donc ces auteurs?

Antonello Dalena a démarré sa carrière en illustrant des récits courts pour Disney (Mickey, Donald Duck). Il réalise également des character designs pour la société de production de dessins animés Artoonic. Il rencontre ensuite la bande dessinée franco-belge en devenant l’élève d’Alessandro Barbucci, le dessinateur de SkyDoll. Impressionné par ses capacités, Barbucci lui confie la réalisation de deux tomes de Monster Allergy aux éditions Soleil. Antonello Dalena dessine ensuite le premier tome de Lys, une autre série participative. Il franchit alors le cap de l’album complet en s’attelant, en compagnie de Guillaume Bianco, à sa première série régulière, Ernest & Rebecca, aux éditions du Lombard. La série reçoit le Prix des Écoles au Festival d’Angoulême en 2013. Et comme il n’est pas avare de travail, il alterne désormais cette dernière avec Sybil, la fée cartable, sur un scénario de Michel Rodrigue. Jeune prodige de cette nouvelle école italienne qui fait les riches heures du franco-belge depuis quelques années, il est de ces artistes qui ne s’imposent aucun clivage de style, pour mieux trouver sa personnalité graphique, entre manga et animation.
© Le Lombard

 

Même s’il a une formation d’instituteur, Falzar ne ressemble pas à l’instit Latouche. Il ne porte pas de tablier gris, pas de petite moustache sèche, ni de tristes pantalons. Néanmoins, il aime les enfants, comme son héros les aime aussi (si si, quoi qu’on en pense, Monsieur Latouche aime ses élèves !). La preuve, Falzar aime les faire rire. Sa nouvelle série, partie sur des chapeaux de rouge, en séduira plus d’un. Il n’est d’ailleurs pas à son premier coup de stylo. C’est en 1991 qu’il rencontre Zidrou, atteint du même mal que lui, et qu’ils décident ensemble de s’adonner à leur passion pour la bande dessinée. Leur collaboration donne de très beaux résultats ; de nombreuses pages d’animation et de gags dans Spirou (Johnny Tétard entre autres), des publications dans les magazines belges Bonjour et Dauphin et des séries comme Margot et Oscar Pluche, chez Casterman, qui deviendra par la suite Sac à puces. Falzar imagine aujourd’hui chaque semaine les gags de Max et Bouzouki dans Bonjour. C’est avec plaisir qu’il reprend le personnage de Latouche, héros d’abord imaginé par son meilleur copain de classe, Zidrou, et qu’il crée avec talent ses nouvelles aventures à l’école Saint-Potache.
© Le Lombard

Il était une fois un 15 Août ...
Marc HARDY

Marc HARDY, après des humanités artistiques à l'Institut Saint-Luc de Liège et un passage dans les ateliers de MITTEÏ et SERON, commence sa carrière dans Spirou avec des histoires de l'Oncle Paul en 1971.
À partir de 1975, il crée Garonne et Guitare qu'il anime jusqu'en 1978 sur des textes de MYTHIC.

Il lance en 1984 avec le scénariste Stephen DESBERG, Arkel, et surtout, avec Raoul CAUVIN, Pierre Tombal, série qui lui apporte le succès et la sécurité financière : en 2017, trente-deux albums ont été publiés.
 

Identification (2)