Akira TORYAMA est décédé cette nuit

Nuage magique ! :( :( :(
  • En Librairies:      

    22/05 - BUNDGEN - Comics & Drinks
    23/05 - CAILLEAUX - Profil BD 
    24/05 - LEMAN, DRUART - Comics & Drinks
    24/05 - WAUTIER - Skull 

    Lire la suite...

DU PLOMB DANS LA TETE ADAPTE AU CINEMA

Du Plomb dans la tête, une BD en trois actes de Matz et Wilson (Casterman) a été adapté par Hollywood sous le titre Bullet to the Head. Le réalisateur en est Walter Hill, connu pour ses réalisations et ses scénarii musclés tels que 48 hours, Driver, Alien… L’acteur principal, l’inusable Sylvester Stallone, qui revient en force (c’est le cas de le dire !) après un passage à vide. Ses 67 ans, Sly ne les fait pas avec ses muscles en acier chromé. Même qu’il est plus volubile qu’avant. Certes on ne retrouve pas dans ce film les savoureux dialogues concoctés par Matz qui donnait à la BD ce côté tarantinesque, pulp fictionesque mais Sly s’en tire bien et il n’y a pas que ses répliques qui font mouche. Ca feraille sec à la Nouvelle Orléans, ca sent la poudre et le sang... Certes, pas grand chose ne reste de cette excellente BD, sinon l’essentiel : le tueur associé à un flic, le décor, une histoire de gros poissons… Bonne série B.

Casterman en profite d'ailleurs pour rééditer l'oeuvre en intégrale. Si vous ne l'avez pas lu, précipitez-vous, c'est de la BD 5 étoiles !
Il était une fois un 22 Mai ...
GLADYS

Chronicos de GénérationBD depuis Avril 2007.
Ecumeuse éternelle des bacs de bouquinistes et autres libraires spécialisées, Gladys a été recrutée par Maroulf (notre rédacteur en chef vénéré), preuve de son talent inné! 


Amatrice de « tout ce qui se lit », elle avoue néanmoins avoir un faible pour les petits éditeurs indépendants et la littérature classique.

Bel anniversaire, Gladys!

Raymond LEBLANC et HERGE

Hasard de la vie, Raymond Leblanc (1915) et George « HERGE » Rémi (1907) sont nés le même jour; le premier créant en 1946 le journal de Tintin, permettant au deuxième de retrouver un second souffle dans sa carrière de dessinateur, empêtré au sortir de la guerre dans des affaires de collaboration avec l’ennemi nazi…

Durant les années 1950 et 1960, perfectionniste et visionnaire, HERGE développe sa technique graphique « La ligne claire » dans le journal Tintin sans oublier de reprendre Jo, Zette et Jocko et, surtout Quick et Flupke. Tintin demeure cependant son œuvre principale, et lui vaut une renommée européenne, puis internationale.

HERGE dirigera aussi un studio où travailleront notamment Edgar P. JACOBS et Bob de MOOR.

Mort d’une leucémie en 1983, l’oeuvre d’HERGE est gérée par sa veuve Fanny Rodwell via les sociétés Moulinsart et Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé).

Le journal de Tintin lui disparaitra des librairies en 1988; son créateur Raymond LEBLANC nous quittera 20 années plus tard.

Identification (2)