WTF…riday: 2020, l’année de la BD!

Notre info WTF…riday de cette fin de semaine se fera juste écho de la déclaration de Marion Montaigne sur France Inter.
Mais qu'on ne s'y trompe pas: c'est un vrai WTF...riday comme on les aime !

 

A la rédaktion de GénérationBD, personne ne vit du IXème Art; nous avons tous la chance d'avoir une « autre vie professionnelle », qui nous permet de subvenir à nos besoins et d’assouvir nos diverses passions dont la BD.

Il n’en est pas de même pourtant pour la grande majorité des auteurs pour lesquels nous encensons/incinérons le travail (quand on n’aime pas une oeuvre, on le dit mais on explikationne toujours pourquoi) et c’est un comble!
Comment accepter que sur le prix d’une BD, à peine 10% ne revienne à l’auteur ?!? (en moyenne, selon les contrats)

Ces auteurs donc qui se battent depuis des années pour obtenir une vraie reconnaissance de leur statut, tant du point de vue administratif que de'avoir le droit d'être aussi traités plus justement par leurs éditeurs…

On vous propose donc ce jour d’écouter l’intégralité de la déclaration faite (sur France Inter) de la dessinatrice Marion Montagne, qu’elle adresse au Ministre français de la Culture, Franck Riester. C'est pas long à peine 2'.

640_000_y191c.jpg

Tout sonne juste, bravo!

On est peut être belge et il s'agit ici de politique française, mais cela a un impact évident sur tous les auteurs publiant en France et en Belgique...

 

 

Il était une fois un 28 Février ...
Benjamin BENETEAU

Non non, on ne vous parlera pas du Benjamin Bénéteau né en 1859 qui fonda les chantiers navals éponymes, d’où sorti notamment le voilier "le Père Peinard"…

C’est plutôt de son homonyme contemporain et nettement plus gai luron, qui est né en Vendée le 28 février 1985! 
Après avoir vécu à Tahiti, il part à Bruxelles pour suivre des études à Saint-Luc Bruxelles section bande dessinée, les éditions Dupuis lui proposent de travailler sur la série « Alter Ego ».
Depuis ce 1er succès, il travaille en collaboration avec Marc BOURGNE sur le dessin du reboot de la série « Michel Vaillant » (scénarios de Denis LAPIERE et Philippe GRATON).

M'ENFIN ?!?

28 février 1957, Spirou n° 985 : première apparition de Gaston Lagaffe dans le journal de Spirou.

C’est à partir du 28 février 1957 qu’il envahira les pages de Spirou (n°985) de son "M’enfin !",  de sa paresse, de son incompétence, de la fumée de sa cigarette, de ses inventions loufoques et de ses recettes de cuisine immondes.
Grâce -ou à cause de lui!- De Mesmaeker ne signera jamais de contrat juteux avec les éditions Dupuis!

Rogntudjuuuu !!!
 

Identification (2)