Le nouveau Scorpion se dévoile...

On a beau avoir enfanté le plus bel enfant du monde, quand l’amour n’est plus là….
Après le divorce de ses auteurs, le « nouveau » Scorpion pointe le bout de son épée en images…

Que les choses soient bien clairs, de vous à nous: on est absolument fans de la 1ère heure des aventures du Scorpion, imaginées, scénarisées et mise en images par Stephen Desberg & Enrico Marini!

Pour autant aujourd’hui, le divorce professionnel entre ses 2 grands auteurs est consommé (on vous en avait fait écho dans cette news) et, si Luigi Critone a même été adoubé par Enrico Marini, on n’avait pas encore vu grand chose de son travail de reprise…

C’est cette semaine qu’enfin a été dévoilé la couverture du nouveau tome; intitulé « Tamose l’Egyptien » ce 13ème opus sortira en nos contrées le 13 novembre, ainsi que quelques cases…

En voici tout d’abord le synopsis:
« Istanbul. Armando Catalano, alias Le Scorpion a retrouvé la trace de Méjaï. Il veut savoir ce qu’est devenu leur enfant. Mais la gitane n’hésite pas à use de ses poisons, et il perd connaissance. Quand il revient à lui, il apprend qu’il est accusé d’assassinat. Livré à la cour du sultan, il est sauvé par un eunuque qui le conduit jusqu’à sa maîtresse, une femme mystérieuse, surnommée « la Sabbatéenne ».

Et puis vient la couverture: classique sur la forme, dans la parfaite lignée des 12 tomes précédents… à un détail près: le graphisme…

Scorpion13-1.jpg

Luigi Critone est un très bon dessinateur; on le redit ici: C’est Enrico Marini qui est venu le chercher une première fois, pour le cas -fort hypothétique!- où il délaisserait sa série. Le dessinateur italien avait très poliment décliné l’offre, déjà fort occupé sur d’autres tâches. Puis Stephen Desberg ET l’éditeur Yves Schlirf ont refait une demande en ce sens à Luigi Critone qui alors a accepté…

Mais pour l’heure, et uniquement au vu des quelques cases proposées, on n’est pas entièrement convaincu…. Couleurs directes, aquarelles amènent certes un rendu différent des planches de Marini intéressant, mais c'est vraiment au niveau des traits sur les personnages que l'on ne s'y retrouve pas... ;(

Scorpion13-3.jpg
Autant on s’est enflammé sur la reprise de Barbe-rouge (chez Dargaud aussi), avec pourtant un style graphique différent (le différenciel est flagrant entre la patte d’un Victor Hubinon versus celle de son repreneur Stefano Carloni), autant ici on reste fort circonspect.
On se gardera d’émettre un avis ferme et définitif avant d’avoir réellement eu l’album entre les mains; il nous semble intéressant néanmoins de vous faire part de ce premier ressenti, afin que vous puissiez à votre tour vous faire une première opinion.

Scorpion13-6.jpg

Scorpion13-4.jpg

Vous ne savez pas bien qui est Luigi Critone? Pas grave, voici sa biographie (basée sur Wikipedia et légèrement complétée par nos soins):
Né en 1971 à Sant'Arcangelo, ce dessinateur fait des études artistiques à Rome puis à l'École Internationale de Comics de Florence.
Il exerce au studio Inklink, entre autres comme illustrateur, avant de réaliser ses premières bandes dessinées, scénarisées par Nicolas Jarry et France Richemond : La rose et la Croix, dont il signe deux tomes en 2005 et 2006.
En 2008, sur un scénario d'Alain Ayroles, Luigi Critone participe à la série Sept en signant le volume 4 : Sept missionnaires.

Critone se lance ensuite dans le grand bain en signant dessins et scénario de la série « Je » en 4 tomes, pour laquelle il reçut d’ailleurs en 2016 le prix « Cases d’histoire »

S'associant à Gipi (scénario), Critone dessine Aldobrando, décrit comme un « conte initiatique » qui est sorti en 2020 chez Casterman.

Scorpion13-7_500x320.jpg

Scorpion13-5.jpg

Il était une fois un 30 Septembre ...
TEX WILLER

Personnage de bande dessinée italienne créé en 1948 par Gian Luigi Bonelli pour le scénario et Aurelio Galleppini pour le dessin.
Il est le héros de fumetti (périodiques italiens à format proche de l'A5 souvent en noir et blanc) qui se vend le mieux en 2009 (250 000 exemplaires chaque mois en kiosques dans son pays d'origine).

Le premier tome, Le Mystérieux totem (Il totem misterioso) parait le 30 septembre 1948.

Identification (2)