• En Librairies:     

    19/05 - KLOU - Flagey
    20/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel
    20/05 - DE JONGH - Flagey
    20/05 - MERTENS - BDWeb
    21/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel Waterloo
    21/05 - VAN LINTHOUT - Bedebox
    21/05 - STOKART - Slumberland BD World LLN
    21/05 - RENARD - BDWeb

    Lire la suite...

Prix Uderzo 2021 : Jordi Lafèbre, Olivier Taduc, Frank Pé, Xavier Coste récompensés

Ce mardi 19 octobre, quatre albums et leurs auteurs ont été récompensés par le Prix Uderzo, en présence de sa fille Sylvie et de sa veuve Ada Uderzo. La cérémonie s’est déroulée au musée Maillol dans le cadre de l’exposition « Uderzo, comme une potion magique ». (Crédit photo Havas)

Dix-sept bandes dessinées concourraient à ces Prix et le jury en a donc sélectionné quatre :

  • Meilleur album: Jordi Lafebre pour « Malgré tout », publié aux Éditions Dargaud (Dotation 6.000 €)
  • Meilleur dessin: ex æquo Olivier Taduc pour « Le Réveil du Tigre », (scénario Serge Le Tendre), et Frank Pé pour « La Bête » (scénario Zidrou), publiés aux Éditions Dupuis (Dotation 5.000 €)
  • Meilleure contribution au 9èmeArt: Xavier Coste pour 1984, publié aux Éditions Sarbacane (Dotation 5.000 €)

uderzo_prix.JPG

Le jury 2021 était composé de Karine Albert (Fnac), Guillaume Canet (acteur-réalisateur), Christophe Levent ((journaliste), Karim Mahfouf (humoriste), Jean-Pierre Nakache (libraire), Hervé di Rosa (peintre), Charles de Saint-Sauveur (journaliste), Sylvie Uderzo et Frédéric Vidal (journaliste). Les prix Albert Uderzo ayant pour but de soutenir la bande dessinée au sens large, ont vocation à s’inscrire dans la durée.

Les prix Albert Uderzo avaient été créés en 2003 pour "reconstruire des passerelles entre les artistes de BD et Albert Uderzo", et avaient finalement disparu en 2008 en raison d'un grave contentieux entre le dessinateur et sa fille Sylvie. Depuis, ils s'étaient réconciliés. Ce contentieux autour de la propriété des éditions Albert René avait été réglé en 2014. Le palmarès de ces prix avait notamment par le passé récompensé Moebius, Jean Roba, Philippe Francq, Alejandro Jodorowsky, Jean Van Hamme ou encore Tibet.

A titre personnel, nous saluons ici les récompenses attribuées à des très bons albums que nous avons lus et parfois même chroniqués... Certainement que le FIBD devrait s'inspirer parfois de ces choix de récompenses pour des albums "grand public" et moins pointus comme c'est malheureusement trop souvent le cas lors des derniers palmarès angoumoisins... 

 

 

Il était une fois un 19 Mai ...
Bernard VRANCKEN

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard VRANCKEN découvre très vite sa voie:  c’est ainsi qu’à l’âge de 15 ans, il se place parmi les lauréats du concours organisé par l'Académie des Beaux-Arts, ce qui lui donne l'occasion d'approcher de grosses pointures de la BD, telles que FRANQUIN ou Yvan DELPORTE. Dès 16 ans, il publie dans le journal "Tintin" quelques grandes épopées historiques.

Si les cours de Saint-Luc en Architecture ne l'inspirent guère, il fréquente assidument ceux donnés  par Eddy Paape à l'Académie de Saint-Gilles.
C’est cependant avec Stephen DESBERG qui lanceront la série romantique « Le sang noir », avant d’imaginer «I.R.$.» pour la collection Troisième Vague Lombard, qui court après les grands fraudeurs du fisc depuis 1999.
 

Identification (2)