• En Librairies:     

    19/05 - KLOU - Flagey
    20/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel
    20/05 - DE JONGH - Flagey
    20/05 - MERTENS - BDWeb
    21/05 - MONSIEUR LECHIEN - Brüsel Waterloo
    21/05 - VAN LINTHOUT - Bedebox
    21/05 - STOKART - Slumberland BD World LLN
    21/05 - RENARD - BDWeb

    Lire la suite...

Grand Prix Angoulême 2020 : Emmanuel Guibert

Parmi les trois finalistes-nominés annoncés il y a 15 jours (news ici) c’est finalement le scénariste et dessinateur Emmanuel Guibert qui a été élu par ses pairs en tant que Grand Prix du FIBD.

Figurant plusieurs fois dans le trio de tête ces dernières années, cet auteur pourtant peu connu du grand public permet à la France de remporter le célèbre prix qu’elle n’avait plus obtenu depuis 2013 (depuis l’année où les votes ne s’effectuent plus par l’Académie des Grands Prix mais par le suffrage des auteurs). Pour rappel le Grand Prix récompense un auteur pour l'ensemble de sa carrière.

guibert_bis.jpg

Ses œuvres les plus marquantes sont « La guerre d’Alan et « Le Photographe ». Le premier traite la Seconde Guerre mondiale vue par un jeune militaire américain.

alan.jpg

"La guerre d'Alan"

Le second parle de la guerre en Afghanistan vue au travers du regard d’un photographe embarqué dans une équipe de médecins sans frontières. Le second récit en 3 tomes mêle dessin et photos de Didier Lefèvre.

photographe.jpg

"Le Photographe"

C’est également le dessinateur des albums « Les Olives noires »  et « Les Sardines de l’Espace » (Sfar au scénario). Hasard du calendrier, 7 albums de Guibert sont prévus pour 2020!

Il succède à la Japonaise Rumiko Takahashi (Ranma ½) et présidera donc la prochaine édition du FIBD de 2021. 

Il était une fois un 19 Mai ...
Bernard VRANCKEN

Né en mai 1965 à Ixelles, Bernard VRANCKEN découvre très vite sa voie:  c’est ainsi qu’à l’âge de 15 ans, il se place parmi les lauréats du concours organisé par l'Académie des Beaux-Arts, ce qui lui donne l'occasion d'approcher de grosses pointures de la BD, telles que FRANQUIN ou Yvan DELPORTE. Dès 16 ans, il publie dans le journal "Tintin" quelques grandes épopées historiques.

Si les cours de Saint-Luc en Architecture ne l'inspirent guère, il fréquente assidument ceux donnés  par Eddy Paape à l'Académie de Saint-Gilles.
C’est cependant avec Stephen DESBERG qui lanceront la série romantique « Le sang noir », avant d’imaginer «I.R.$.» pour la collection Troisième Vague Lombard, qui court après les grands fraudeurs du fisc depuis 1999.
 

Identification (2)